Nos chiens, comme nous, peuvent souffrir d'épisodes de stress, d'anxiété, avoir des peurs intempestives et même souffrir de phobies. Ces épisodes apparaissent fréquemment et peuvent affecter chaque animal différemment, en fonction de son caractère ou des expériences précédentes.

Actuellement, l'utilisation de tranquillisants dans ces situations est très répandue, mais leur utilisation doit être indiqué par un professionnel. Dans l'article d'aujourd'hui, nous vous expliquons quels types de tranquillisants existent et comment ils doivent être administrés, entre autres conseils.

Qu'est-ce qui peut rendre un chien nerveux?

Tous les chiens ne sont pas calmes ou nerveux en soi, mais la plupart du temps ce sont des stimuli externes qui provoquent de la nervosité de l'animal. Par conséquent, il est essentiel de découvrir la cause pour essayer d'éviter ces comportements, avant de se droguer.

Parmi les causes les plus courantes est l'anxiété, qui survient fréquemment chez les chiens en cas de séparation. Dans ce cas, les manifestations sont caractérisées par des comportements destructeurs, des aboiements incessants, de l'agitation, des tremblements, une miction ou une défécation inadéquates, etc.

La présence de phobies, réponses disproportionnées à certains stimuli, est également courante. Ils sont particulièrement courants phobies des voyages en voiture, du tonnerre et des pétards, entre autres.

S'entraîner pour empêcher un chien de devenir nerveux

Avant d'entrer dans le monde de la drogue, nous souhaitons donner quelques conseils au cas où votre chien souffrirait d'anxiété de séparation:

  • Essayer rompre l'association de prendre les clés-quitter la maison, de prendre les clés tout au long de la journée sans quitter la maison.
  • Éviter fais trop attention Lorsqu'ils quitteront la maison, ils penseront que vous allez les emmener avec vous.
  • Amusez-le avec un jouet ou une distraction pendant votre absence.
  • En rentrant à la maison, ne fais pas attention jusqu'à ce que vous soyez détendu.
  • Exercice, activité physique vous aidera à gaspiller de l'énergie.

Dans le cas des phobies, il serait intéressant de réaliser des exercices de contre-conditionnement et de désensibilisation.

Traitements vétérinaires pour chiens nerveux

Parfois, nos peluches ne répondent pas bien à ces techniques d'entraînement ou à ces modifications de comportement. Dans ces cas, il peut être conseillé d'utiliser des médicaments pour diminuer l'anxiété jusqu'à ce que le problème soit résolu.

Tranquillisants sans ordonnance

Pour commencer, nous allons aborder les traitements que nous avons à base d'ingrédients naturels, non considérés comme des médicaments en tant que tels et donc aucune prescription requise. Cependant, nous vous recommandons de consulter votre vétérinaire pour toute question.

Sur le marché, nous avons de nombreux produits:

  1. Imitation de phéromones apaisantes naturel libéré par les mères après l'accouchement afin de calmer leurs petits (Adaptil). Il peut être administré par voie orale, sous forme de collier ou de spray. Ex: Adaptil Express, Calme ou Transport.
  2. Compléments alimentaires d'origine naturelle à base de L-théanine, thiamine, tryptophane et vitamine B, entre autres ingrédients naturels. Ex: Canicomplete, YuCALM.
  3. Herbes naturelles: Complètement inoffensifs et par conséquent, ils ne présentent pas de risque pour nos peluches. Il existe de nombreux remèdes naturels dont nous disposons, nous en parlerons ci-dessous.
  4. Manteaux de corps: basé sur la thérapie par pression, leur donnant un sentiment de sécurité.

Herbes naturelles pour réduire la nervosité chez les chiens

Dans cette section, nous aborderons un peu plus en détail les substances naturelles que nous pouvons donner à nos chiens.

  • Gruau: Il peut être mélangé à de la nourriture, c'est un relaxant et il est également indiqué chez les animaux ayant subi des abus ou une mauvaise alimentation, car il renforce le système nerveux.
  • Herbe de San Juan: Antidépresseur et analgésique, indiqué pour les troubles obsessionnels. Cependant, il faut faire attention, cela pourrait provoquer une photosensibilité et même des cataractes.
  • Lavande: aux propriétés relaxantes et analgésiques, grâce à son administration uniquement par voie d'inhalation.
  • Camomille: en plus de son effet sédatif, il contient de l'apigénine, qui aide à éliminer les cellules susceptibles de devenir cancéreuses, parmi de nombreux autres effets bénéfiques.
  • Tilleul: grâce à ses acides phénoliques et flavonoïdes il aide à vaincre le stress, il est relaxant et antispasmodique.
  • Valériane: l'un des plus efficaces dans le contrôle de l'épilepsie, du stress et de l'anxiété, et agit comme un anti-inflammatoire naturel et un stimulant de l'appétit.

Tranquillisants sur ordonnance

Les tranquillisants les plus courants sont:

  1. BenzodiazépinesComme le diazépam, il agit en modulant la neurotransmission et ses effets cardiorespiratoires sont minimes, mais il peut produire des réactions paradoxales, comme une excitabilité accrue.
  2. Phénothiazines, comme l'accepromazine, agit en bloquant les récepteurs de la dopamine dans le cerveau. Cependant, il peut avoir des effets très variables sur chaque animal, et des effets secondaires tels qu'une hypotension et des convulsions peuvent apparaître.
  3. Gabapentine, antiépileptiques et anxiolytiques, dont les effets secondaires incluent la somnolence.
  4. Trazodone: antidépresseur et anxiolytique. C'est assez sûr, mais cela peut provoquer une hypotension et des précautions particulières doivent être prises avec les chiens souffrant d'arythmies, car cela pourrait les augmenter.

Ils fournissent tous un effet relaxant et sédatif à action rapideMais ils peuvent interférer avec votre comportement et votre apprentissage. De plus, une utilisation prolongée peut entraîner une dépendance.

Enfin, mettez en évidence que peut être contre-indiqué dans le cas des chiots, des chiens âgés, des femmes enceintes ou souffrant d'une maladie cardiaque, rénale, hépatique ou épileptique. Toujours sous la supervision d'un professionnel.

Enfin, nous vous rappelons que nous ne devons jamais administrer de sédatifs à nos chiens à fourrure sans consulter au préalable notre vétérinaire habituel. C'est lui qui peut déterminer quel est le sédatif le plus recommandé pour chaque cas, en fonction du problème à traiter, de la cause déclenchante et de l'état de santé général de nos collègues.

Il va sans dire qu'il est essentiel de suivre leurs instructions de dosage à la lettre, en évitant les surdoses et nous vous conseillons de discuter de toute question qui pourrait survenir avec votre professionnel de confiance.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here