Les changements dans les habitudes de vie et l'alimentation humaine, ainsi que l'évolution des marchés internationaux et des politiques agricoles, ont entraîné des changements dans les secteurs de l'élevage. Certains n'ont pas bien assimilé ces changements et sont traités comme des secteurs de l'élevage en crise.

Quels secteurs de l'élevage sont considérés en crise? Parce que?

Vache à lait

C'est l'un des secteurs de l'élevage les plus complexes. Il a subi le plus grand nombre de changements et Il est considéré en crise sur tout le territoire européen.

Les causes

Principalement, en Espagne, ils ont été:

  • Il fin du quota laitier en avril 2015.
  • Il Embargo russe
  • Le Réduction des exportations vers la Chine.

Conséquences

Lorsque les destinations habituelles d'exportation ont été réduites et que le niveau de production n'a pas été contrôlé, des excédents ont été générés. Et lorsque l'offre est supérieure à la demande, l'agriculteur est directement lésé.

Le bétail laitier est l'un des secteurs de l'élevage en crise

En outre, La production de lait de vache en Espagne vise à obtenir le produit liquide non transformé. Cela signifie une valeur ajoutée inférieure à celle d'autres secteurs laitiers, tels que celui du mouton, qui tend à obtenir du fromage.

Mesures contre la crise

En tant que secteur clé de l'alimentation humaine, des mesures sont élaborées pour atténuer les effets négatifs de cette crise.. Par exemple, la promotion de l'utilisation de contrats pour la vente de lait dans les fermes ou la promotion de la consommation de produits laitiers dans les écoles.

Boeuf boeuf

Les causes

En Espagne, ils soulignent:

  • Le diminution de la consommation, remplacés par des viandes moins chères.
  • Le crise économique, qui joue contre une viande d’un prix nettement supérieur au reste.
  • Le les variations des relations commerciales mondiales, comme l'accord de libre-échange avec les États-Unis.
  • Le problèmes de santé liés à la consommation de boeufcomme celle des «vaches folles».

Conséquences

Encore une fois, lorsque l'offre est réduite, les excédents s'accumulent. Cela se traduit par la génération de déchets inutiles et augmentation de déchets alimentaires.

De cette manière, un problème environnemental et éthique assez grave est généré, surtout si l'on prend en compte le nombre de personnes qui meurent de faim dans le monde.

Enfants souffrant de famine
Source: https://news.culturacolectiva.com

Mesures contre la crise

Boeuf espagnol boeuf fournit des aliments de haute qualité. Beaucoup d'entre eux ont des reconnaissances telles que les appellations d'origine protégées (AOP) ou les indications géographiques protégées (IGP).

Ces caractéristiques, tout en augmentant leur prix de marché, rendent également le bœuf très attrayant pour le consommateur. Mais La consommation nationale stagnant, la stratégie devrait viser l'exportation vers d'autres pays qui en font la demande., principalement du Moyen-Orient et d’Asie.

Cochon

Les porcs sont le secteur de la viande le plus important de notre pays. Il fournit une grande variété de produits sur le marché et réalise des rendements économiques intéressants.

Cela signifie-t-il que cela ne pose pas de problèmes? Bien sûr que non. Malgré ses nombreuses forces, il met en évidence certaines faiblesses qui l'ont amené à être pris en compte dans la crise ces dernières années., mais pas au même niveau que le reste des secteurs.

Les causes

Nous nous référons principalement à:

Cochon ibérique

C'est clairement la section la plus touchée par la crise porcine. Tout a commencé avec le déséquilibre des marchés espagnols en 2007 en raison de la crise économique. Cette première a touché des produits de la plus haute qualité, tels que le porc ibérique nourri au gland.

Le porc ibérique est l'un des secteurs de l'élevage en crise
Source: https://www.ibericommunity.com/

Bien que, à de nombreux égards, il soit considéré comme récupéré, il maintient des valeurs de cotation basses par rapport à ce qui lui correspondrait comme un produit de la plus haute qualité.

Mesures contre la crise

Le secteur porcin espagnol devrait évoluer vers une production traditionnelle élargie, qui s'est avéré fournir des viandes de meilleure qualité.

Ces productions, comme le cochon ibérique, sont en fait une forme de:

  • Maintien de l'écosystème Comme le pâturage.
  • Protection de la biodiversité en profitant de l'utilisation des races indigènes.
  • Réduction de l'impact environnemental considérant que la production porcine est l'une des plus polluantes de notre pays.
  • Promotion de l'élevage de bien-être animal.

L’ouverture des marchés est un autre défi majeur de ce secteur. compenser la fermeture des frontières de la Russie et de la Chine, principalement vers les pays d’Asie et d’Amérique latine.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here