Les animaux sont très réticents à montrer de la douleur, car dans l'environnement naturel, ils deviennent des proies faciles lorsqu'ils ressentent un malaise chronique. Par conséquent, les signes de douleur chez les chiens peuvent parfois passer inaperçus.

12 signes de douleur chez le chien

Samuel Sanchez

Rédigé et vérifié par le biologiste Samuel Sanchez les 10 juillet 2021.

Dernière mise à jour: 10 juillet 2021

Les animaux sauvages ont tendance à cacher leur vulnérabilité, sachant instinctivement que cela peut faire des ravages. Un mammifère à l'état sauvage qui montre une faiblesse est plus susceptible d'être chassé, attaqué ou même défié par les membres de son propre troupeau. Dans le cas des chiens, les signes de douleur sont succincts, mais facilement identifiables avec l'expérience.

Grâce à l'expressivité des canidés et au processus de coévolution que nous avons vécu avec eux, nous sommes capables de comprendre leur situation et de savoir si quelque chose ne va pas plus facilement qu'avec d'autres espèces animales. Dans l'intention que toute pathologie soit découverte au plus vite, voici les 12 signes de douleur chez le chien. Ne le manquez pas.

1. Léchage excessif

La muqueuse buccale guérit des blessures plus rapidement que le reste du tissu cutané. Pas étonnant alors la salive contient des lysozymes, des peroxydases, des défensines, des cystatines et des anticorps qui favorisent la coagulation, incitent à la division cellulaire et empêchent la prolifération de certaines espèces bactériennes.

Dans le cas des chiens, des études ont confirmé que cette salive contient des composés bactéricides pour les agents pathogènes Escherichia coli Oui Streptococcus canis, entre autres. Par conséquent, si votre chien se blesse quelque chose au niveau épidermique, le plus normal est qu'il se lèche constamment pour se protéger des bactéries et autres micro-organismes nocifs.

2. Comportement antisocial ou agressif

La grande majorité des chiens sont sociables, affectueux, énergiques et vitaux. Cependant, l'un des signes de douleur chez le chien est le tournant vers un comportement apathique, antisocial et même violent. Il n'est pas rare qu'un gardien découvre le côté le plus agressif de son animal lorsqu'il essaie, par exemple, de retirer une écharde infectée de sa patte.

Comme tous les animaux prédateurs ou semi-prédateurs, les chiens peuvent utiliser leurs dents lorsqu'ils se sentent le plus vulnérables.

3. Augmentation de la fréquence respiratoire

La fréquence respiratoire normale pour un canidé au repos est de 15 à 30 respirations par minute. Si celle-ci est un peu plus élevée sporadiquement rien ne se passe, mais si elle se maintient dans le temps et en plus vous constatez que c'est laborieux, il est fort probable que l'animal souffre une douleur thoracique ou une pathologie pulmonaire.

Un animal peut respirer plus vite que la normale parce qu'il coûte plus cher d'obtenir de l'oxygène de l'environnement et de le distribuer dans tout son corps, soit à cause d'une maladie des poumons, soit à cause d'une maladie cardiaque, entre autres. Si vous constatez que les gencives de l'animal sont bleues (cyanose) et qu'il fait beaucoup de bruit en respirant, n'hésitez pas à aller chez le vétérinaire.

4. Changements dans les habitudes alimentaires

Les chiens sont des animaux très voraces qui mangent quand ils ont le choix. L'un des signes les plus évidents de douleur chez les chiens est qu'ils cessent soudainement de vouloir manger et ignorent les morceaux de nourriture dont ils étaient fous. Les infections buccales et les impactions intestinales sont souvent à l'origine de ce symptôme.

5. Une plus grande vocalisation

Les chiens sont des êtres sociaux par nature, puisque leur ancêtre le loup (Canis lupus) vit en troupeaux jusqu'à 30 spécimens, dans lesquels la communication et l'interaction sont constantes. Comme l'indiquent les études, les gémissements et les hurlements sont presque toujours des signes de douleur émotionnelle ou de stress. Littéralement le chien demande de l'aide à son tuteur.

6. Plus de temps de repos

Selon Sleep.org, ces animaux dorment chaque jour de 8 à 13,5 heures, avec une moyenne de 10,8 heures. Il est normal de voir l'animal se reposer la majeure partie de la journée – son sommeil est plus constant, mais il s'interrompt beaucoup plus facilement – bien que si ce comportement se maintient pendant 24 heures, c'est généralement un signe clair de douleur chez le chien.

7. Changements dans la mobilité

Ce signe est assez explicite. Les chiens souffrant de douleurs dans l'une de leurs pattes – arthrite, pointes, fractures et problèmes musculaires – boiteront et seront plus réticents à faire de l'exercice. Ils peuvent également lécher la zone touchée de manière obsessionnelle et constante.

8. Agitation générale

L'un des signes de douleur chez les chiens est un taux de repos plus élevé, mais dans certains cas, c'est exactement le contraire qui se produit. Il est possible que l'animal ne puisse se reposer car en position couchée l'inconfort s'aggrave ou qu'il ait besoin d'une aide urgente dans le domaine vétérinaire. Si c'est le cas, il peut être agité, insistant et clairement agité.

9. Vomissements

Selon la Club canin américain, les vomissements chez le chien sont tout à fait normaux. Les chiens régurgitent de la nourriture plusieurs fois parce que quelque chose leur a fait du mal, mais le lendemain, ils vont bien et ne présentent aucun signe clinique de maladie.

Dans tous les cas, des vomissements constants chez le chien peuvent être un symptôme clair de douleur abdominale. Par exemple, les impactions intestinales, la torsion des intestins et la gastrite se manifestent souvent par des vomissements excessifs. S'il a une couleur jaunâtre en raison de la présence de bile, rendez-vous immédiatement chez le vétérinaire avec l'animal.

10. Tremblements

Les émotions fortes provoquent souvent des tremblements dans le corps. Ceci est attribué à une montée d'adrénaline dans le corps, l'hormone qui nous prépare à combattre ou à fuir dans des situations dangereuses. Au-delà du froid et de la vieillesse, les tremblements peuvent être un signe clair de douleur ou d'infection systémique.

11. Augmentation de la fréquence cardiaque

L'augmentation de la fréquence cardiaque (tachycardie) peut être une réponse à la douleur ou la cause d'une douleur dans la poitrine. Selon Hôpital vétérinaire Dixies, le taux de battements par minute au repos chez un chien adulte est de 60 à 140. Si ce taux est supérieur à 200 dans un moment de tranquillité absolue, il est temps de s'inquiéter.

Pour mesurer le pouls d'un chien, l'artère fémorale de la jambe peut être utilisée. Vous pouvez compter le nombre de battements en 15 secondes et le multiplier par 4 pour obtenir le total.

12. Dépression

Cela peut sembler évident, mais l'un des signes les plus évidents de douleur chez les chiens est la dépression et l'apathie généralisées. Un chien endolori ne voudra pas jouer, sortir ou interagir avec les tuteurs si ce n'est pour demander de l'aide. Appelons cela « l'instinct », mais généralement un gardien sait quand son chien est fatigué et quand quelque chose d'anormal lui arrive.

Ici, nous vous avons présenté 12 signes de douleur chez les chiens, mais rappelez-vous que chaque animal est différent et manifestera différemment les symptômes de sa maladie sous-jacente. Si vous remarquez quelque chose d'étrange chez votre compagnon canin, la meilleure chose à faire est d'aller chez le vétérinaire. Avec la santé des animaux de compagnie, mieux vaut prévenir que guérir.

Cela pourrait vous intéresser…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here