Heureusement de plus en plus d'établissements publics décident d'adopter des politiques animal de compagnie ou chien amical. Et cela signifie que nous pouvons déjà profiter de la compagnie de nos chiens dans des établissements publics tels que des bars, des restaurants, des magasins, des magasins, etc.

De même, il est important de connaître la réglementation en vigueur sur la permanence des chiens dans les établissements publics. De cette manière, nous pouvons comprendre non seulement nos droits en tant que propriétaires, mais également les limites et les conditions à respecter dans ces espaces communs.

Chiens dans les établissements publics: existe-t-il une réglementation nationale en la matière?

Malheureusement En Espagne il n'y a toujours pas de législation nationale ou de loi-cadre Parlez de la permanence des chiens dans les établissements publics.

Chaque communauté autonome a ses propres ordonnances en vigueur; ces règlements déterminent la conditions de santé et d'hygiène à respecter dans tous les commerces et établissements qui fournissent des services au public.

D'autre part, les obligations et responsabilités des gardiens des chiens sont également prévues. L'abandon de matières fécales canines sur la voie publique, par exemple, est considéré comme un crime par la grande majorité des communautés autonomes et entraîne des amendes allant de 200 à 3 000 euros aux propriétaires.

En outre, généralement Ces ordonnances encouragent la création d’espaces publics spécifiquement destinés à la permanence des animaux domestiques. et ses tuteurs. Par exemple, des lieux spécialement équipés pour les loisirs et l’entraînement avec des animaux domestiques; Cela se produit surtout chez les chiens.

Chien dans un bar

Réglementations régionales et restrictions à l'entrée de chiens dans les établissements publics

Lorsque nous parlons d'établissements publics non liés à l'État, tels que des bars, des restaurants ou des hôtels, la question devient plus complexe et nécessite une réglementation accrue.

Alors que les réglementations régionales peuvent encourager la création d'espaces Animaux domestiquesencore permettre aux propriétaires d'établir des conditions qui entravent ou limitent la permanence des chiens Dans leurs magasins.

Par conséquent, dans la pratique La permanence des chiens dans ces établissements finit par dépendre souvent d'une décision particulière du propriétaire ou du responsable de chaque propriété. Cependant, il convient de rappeler que certaines communautés autonomes disposent déjà d'ordonnances visant à renforcer la permanence des chiens dans les établissements publics et privés.

L’objectif semble être d’offrir davantage d’instruments juridiques aux tuteurs, pour défendre leur possibilité de fréquenter certains établissements avec leurs chiens.

En même temps, il s’agit de Définir les circonstances spécifiques dans lesquelles les propriétaires ou les propriétaires peuvent recourir à la réglementation régionale limiter ou empêcher l'entrée d'animaux dans leurs magasins.

L'exemple de la loi sur la protection des animaux en Andalousie

A titre d'exemple, citons le article 14 de la Loi andalouse sur la protection des animaux, qui détermine expressément que:

"Les animaux domestiques peuvent avoir un accès limité aux hôtels, restaurants, bars, tavernes et autres établissements publics où des boissons et des repas sont consommés lorsque le propriétaire de l'établissement détermine les conditions spécifiques d'admission, avec l'autorisation préalable de l'autorité compétente . Dans ce cas, ils doivent montrer un panneau l'indiquant visible de l'extérieur de l'établissement ».

Dans ce texte, nous observons que dans les établissements détaillés, la permanence des chiens devrait être autorisée. Ainsi, leurs propriétaires devraient demander une autorisation administrative, pour laquelle ils seraient obligés de présenter leurs arguments conformément à la réglementation en vigueur, au cas où ils voudraient limiter l'accès des tuteurs à leurs animaux.

Tout au long du processus et en cas d'obtention de l'autorisation, les établissements doivent arborer un cachet distinctif à l'entrée de leur établissement.

Cependant, les mêmes règlements définissent que l'entrée d'animaux est interdite dans les établissements de fabrication, de vente, de stockage ou de transport de denrées alimentaires. Il prévoit également l'interdiction ou la limitation de l'accès avec des animaux domestiques aux installations sportives, spectacles publics et autres établissements publics similaires.

Permanence des chiens-guides ou des chiens-guides dans les établissements publics

La permanence des chiens-guides dans les établissements publics constitue un cas particulier dans les réglementations régionales. L'entrée et la permanence de ce type d'animaux d'assistance ne peuvent être empêchées; Cette autorisation s'appliquera même dans le cas de magasins destinés à l'élaboration ou à la vente de produits alimentaires, ou lors d'événements publics et de célébrations sportives.

Le labrador est l'une des races de chiens guides

Avant de conclure, il convient de mentionner que de plus en plus de propriétaires décident de promouvoir la permanence des chiens dans leurs établissements; pour cela, les possibilités d’améliorer leurs revenus et d’adhérer au courant sont considérées Animaux domestiques qui gagne de plus en plus de force et de voix dans la communauté internationale.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here