Dans certaines occasions, les pathologies des animaux domestiques peuvent commencer par des modifications physiques. Le nez fissuré chez les chiens en est un exemple, d'où l'importance de l'observation et de la collaboration ultérieure entre propriétaires et vétérinaires.

Soit par sa diffusion populaire ou par ses preuves faciles, Le nez des chiens est l'un des traits morphologiques les plus analysés par les propriétaires. Normalement, un état humide est lié à une bonne santé. Cependant, cette règle n'est pas toujours valable, car son hydratation fluctue quotidiennement, car elle est étroitement liée aux conditions météorologiques.

Avant un nez fissuré, plus épais ou même avec des saignements occasionnels, il est conseillé de consulter un spécialiste pour un meilleur examen.

Causes inoffensives d'un nez fissuré

L'excès de sécheresse et l'apparition de petites crevasses dans le nez des chiens peuvent être dus à une multitude de facteurs. Par conséquent, avant de vous inquiéter, il est intéressant de connaître les plus courantes.

Parmi les causes habituelles sont la fréquence plus faible de léchage. Bien que la plupart des propriétaires l'ignorent, l'une des principales raisons pour lesquelles les chiens ont le nez mouillé est leur habitude de le sucer. Ainsi, dans les moments où il y a eu moins de possibilité de le faire, comme c'est le cas avec une longue sieste, cette zone sera plus sèche.

Chien exposé au soleil

L'incidence directe du soleil ou une exposition prolongée à une source de chaleur peut contribuer à sa déshydratation.

De cette façon, lorsque les raisons d’un nez fissuré sont dues à des facteurs non pathologiques, la meilleure chose à faire sera de la laisser revenir naturellement. Normalement, le chien aura tendance à se lécher à nouveau lorsqu'il est sec. Un lavage quotidien adéquat suffit généralement.

Le lavage local du nez peut être gênant si vous le faites avec le tuyau de la baignoire. Pour lui, il est préférable d'utiliser une éponge ou un chiffon humide pour humidifier la zone. Par la suite, il faut éviter les savons ou la poudre de talc pouvant irriter et aggraver les symptômes.

Dans certains cas, De la vaseline ou des onguents spéciaux peuvent aider à renverser la situation plus rapidement, mais doit toujours être conseillé par le professionnel.

Pathologies contribuant à la sécheresse nasale

En plus des causes ci-dessus, il existe des maladies dont les symptômes comprennent un nez fêlé. Parmi les moins nocifs se démarquer allergies au pollen, à la moisissure ou à tout produit chimique ou alimentaire. Dans ces cas, la sécheresse peut être accompagnée de démangeaisons et de rougeurs, qui seront soulagées par des antihistaminiques ou des stéroïdes dans les cas les plus graves.

Infection du nez chez le chien

Les pathologies les plus nocives liées à la fissuration sont celles du type auto-immun, telles que le lupus ou le pemphigus. Pour le diagnostic, du sang, de l'urine et une biopsie du nez sont nécessaires. Dans cette situation, le vétérinaire vous prescrira des médicaments immunosuppresseurs tels que la prednisone.

En général, on peut suspecter l’existence d’une maladie grave quand il y a saignements, sécrétions sèches, renflements ou épaississement excessif.

Dans le même temps, et au-delà des aspects physiques de l'animal, les propriétaires devraient examiner les symptômes physiologiques ou comportementaux. La présence de vomissements, diarrhée, léthargie, manque d'appétit ou grattage excessif Ils sont parmi les plus courants.

En guise de première prémisse avant un nez fissuré ou tout changement d'apparence d'un animal domestique, une observation complète de l'animal doit prévaloir. Pour lui, les informations fournies par les propriétaires au vétérinaire sont essentielles déterminer les tests les plus appropriés pour le diagnostic.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here